31-05-15

Een actie van de Brandweerduikers Jambes

Een bericht van Jeaninne

http://jardin-du-bonheur.skynetblogs.be/

Action de pompiers plongeurs à Jambes pour dénoncer la suppression d’une prime

Les pompiers plongeurs de la zone NAGE (Namur-Andenne-Gembloux-Eghezée) mènent vendredi soir une action baptisée « funérailles de la sécurité des citoyens », sur la Meuse à Jambes. Ils sont rejoints par ceux de Bruxelles, Charleroi, Liège, ou encore Tournai. Les pompiers plongeurs protestent contre un arrêté ministériel émanant du ministre de l’Intérieur, Jan Jambon, qui ôte une prime de 220 euros nets par mois à chaque plongeur. Les pompiers plongeurs qui sont environ 300 en Belgique, ont associé les pompiers grimpeurs à leur mouvement. Eux aussi effectuent des missions dangereuses avec des exigences en termes de formation et de maintien de leur condition physique. Ils estiment également ne pas être reconnus. « Depuis le 1er janvier 2015, les pompiers sont réorganisés en zones de secours mais le service offert aux citoyens de plusieurs de ces zones se voit tirer vers le bas », déplorent les pompiers.

Ils dénoncent notamment la suppression d’une prime qui va les contraindre à démissionner. Celle-ci prenait en compte la valorisation du risque, les frais de matériel de plongée, d’entraînement et de déplacement ou encore les assurances individuelles. « Il n’est désormais plus possible de se former, s’entraîner, s’équiper. Ce problème est ambigu car la vocation du pompier est d’aller porter secours et on nous retire les moyens pour le faire », explique Jean Pichon, permanent SLFP. Selon lui, le ministre fait valoir que les pompiers bénéficient déjà d’une prime liée au diplôme, une prime qui atteint maximum 40-45 euros par mois. source JOURNAL METRO , PHOTOS GWENN CORBISIER ©

Gepost door Luc de pompier | Commentaren (0) |  Facebook |

De commentaren zijn gesloten.